back button

Jean Rousseau habille la GW 55-10 de G-SHOCK repensée par l’agence Blackrainbow

Connu pour son savoir-faire traditionnel, Jean Rousseau se distingue également pour son goût du challenge, et particulièrement lorsqu’il s’agit d’innovation. C’est pourquoi la Manufacture a immédiatement accepté de relever le défi lorsque l’agence créative Blackrainbow lui a demandé de mettre au point de luxueux bracelets de montre pour la marque G-SHOCK.

Créée en 1983 par le groupe Casio, G-SHOCK est réputée pour ses garde-temps ultra-résistants, alliant habilement technicité et robustesse. À l’aube de son 35e anniversaire, la griffe a souhaité marquer l’événement d’une pierre blanche en faisant appel à l’agence créative Blackrainbow afin de donner vie à une série de rééditions de la GW-5510, l’un des modèles emblématiques de G-SHOCK. 

La montre a été entièrement repensée par l’agence Blackrainbow qui, pour cette réédition du modèle original initialement conçu avec bracelet en caoutchouc, a souhaité habiller la GW-5510 de luxueux bracelets de cuir. À cet effet, l’agence a fait appel à la Manufacture Jean Rousseau pour élaborer une série de bracelets en peaux précieuses exotiques, adaptée au boîtier de la montre originale. Un challenge que Jean Rousseau, qui partage avec Casio le goût du défi et de l’innovation, n’a pas manqué d’accepter. 

Afin de parvenir à un résultat optimal conjuguant style et caractéristiques techniques, les artisans de la Manufacture ont dû procéder à différentes étapes. Dans un premier temps, il a fallu digitaliser la boîte de montre afin d’obtenir un fichier exploitable par les développeurs pour dessiner un bracelet répondant aux exigences de la maison en matière d’esthétique et de qualité, et correspondant au style de la montre. Pour ce faire, les artisans ont imaginé des « inserts » d’attache métalliques, parfaitement adaptés au boîtier numérique de la GW-5510. Une fois le prototype réalisé et approuvé par l’agence, les équipes de la Manufacture ont initié l’élaboration des bracelets, déclinés en veau grain soja, en cuir de buffle, d’autruche et de requin. 

Un développement à la fois passionnant et exaltant, que la Manufacture Jean Rousseau est parvenue à réaliser en moins de dix semaines… Un véritable exploit, compte tenu des délais habituels de conception et d’exécution des bracelets de montre. 

Réalisée en édition limitée à 50 exemplaires, la GW 55-10 a été dévoilée en avant-première à une vingtaine d’influenceurs le 23 mai dernier chez Colette, le célèbre concept-store de la rue Saint-Honoré à Paris. Les équipes de l’atelier Jean Rousseau Paris étaient également au rendez-vous afin de présenter les bracelets et de réaliser le montage sur place, sous les yeux des convives charmés.