back button

L’alligator dans tous ses états chez Manufacture Jean Rousseau

À l’instar des plus grandes maisons de luxe, la Manufacture Jean Rousseau dispose d’une chaîne de production intégrée verticalement, de la peausserie à la tannerie, en passant par les laboratoires de tests de qualité et ateliers de fabrication. Une organisation qui s’impose comme un gage supplémentaire en matière de qualité et de traçabilité, mais qui permet également de favoriser l’innovation pour offrir à sa clientèle, des articles de maroquinerie toujours plus surprenants.

Aux mois d’octobre et de novembre, la Manufacture Jean Rousseau a mis le cap sur New York puis Londres à l’occasion de l’événement WatchTime New York et de l’incontournable Salon QP. Les dernières nouveautés en cuir d’alligator, l’une des matières phares de la maison, y ont été présentées. 

De nouvelles caractéristiques techniques pour les peaux d’alligator

Les deux évènements ont permis à Jean Rousseau de présenter l’une de ses dernières innovations majeures : le traitement « water-résistant » de ses peaux d’alligator. Développé durant près de 8 mois par les équipes de la Manufacture, ce traitement exceptionnel permet de préserver les articles de maroquinerie de la pluie et autres éclaboussures impromptues. Une caractéristique qui se conjugue à un aspect résolument luxueux, puisque les peaux d’alligator se déclinent en deux finitions différentes, nubuck et toucher velours, et en une multitude de coloris. 

Autre nouveauté : l’utilisation du kevlar dans la conception de ses bracelets de montre. Extra-résistante, cette fibre synthétique peut être utilisée seule ou couplée à d’autres matériaux, le cuir d’alligator notamment, et permet de mettre au point des bracelets souples, solides, mais surtout incroyablement fins. 

Bracelet alligator et Kevlar

L’élégance, une préoccupation centrale 

Si l’innovation technique représente un enjeu majeur pour les équipes de conception de Jean Rousseau, l’élégance n’est jamais reléguée au second plan. Preuve en est, la Manufacture a récemment levé le voile sur la finition alligator vintage, une patine extrêmement raffinée, appliquée à la main par un artisan sur chaque peau transformée article de maroquinerie. Cette patine confère une touche casual-chic, mais surtout, une allure absolument unique. 

Le diable se cache dans les détails, dit-on… Un adage auquel la Manufacture Jean Rousseau attache une importance toute particulière, et qui l’entraîne à imaginer les plus exquises finitions pour ses bracelets de montre. À cet effet, la maison a présenté lors du salon Watchtime New York, des bracelets aux coutures réalisées avec des fils en platine ou en or 18 carats, alliant habilement propriétés anti-allergéniques et grande résistance, avec le soin du raffinement le plus total. 

Bracelet alligator vintage

Bracelets fil or jaune